FR
  • International

  • English Version EN

6 conseils pour réussir le traitement des œdèmes

La réussite d'un traitement des œdèmes ne relève pas uniquement de la personne traitée. Découvrez maintenant ce que les patient(e)s peuvent faire pour contribuer de manière utile à leur propre thérapie.

Conseil nº 1: créer une base adaptée

La compression veineuse ne peut déployer entièrement son effet que si elle est parfaitement adaptée. Il est de ce fait important de réaliser la mesure de la compression directement après un drainage lymphatique manuel, car c'est précisément cet état drainé au maximum qui doit être préservé durablement.

Les systèmes de compression variables, comme le Juzo Compression Wrap ou le Juzo ACS Light, sont parfaits pour la compression de membres qui ne sont pas encore complètement drainés. Ils peuvent s'adapter en continu aux circonférences actuelles et peuvent également être réajustés de manière autonome après un drainage réussi.

Conseil nº 2: compliance thérapeutique

L'élément essentiel du traitement des œdèmes est la compression veineuse. Cette compression veineuse doit être portée tous les jours du lever jusqu'au coucher, afin d'assurer durablement la réussite du traitement.

Conseil nº 3: mouvement et sport

Le flux lymphatique dans le corps est assuré par ce que l'on appelle les pompes musculaires et articulaires. Ces dernières sont activées par une activité continue, comme par exemple le cyclisme, la marche ou la promenade. L'idéal est un sport d'endurance avec un faible niveau de sollicitation, car les mouvements saccadés et les efforts courts à intensité élevée doivent plutôt être évités.

La compression veineuse doit également être portée durant l'activité. Lors de la natation ou de la gymnastique aquatique, la pression de l'eau remplace la pression de compression de la compression veineuse et fait du sport aquatique une alternative judicieuse. Une gymnastique spéciale peut également favoriser le drainage.

Conseil nº 4: alimentation et boisson

Au niveau de l'alimentation, il faut veiller à un apport suffisant en magnésium, en potassium et en vitamine B6, car ils aident à évacuer l'eau du corps. À l'inverse, trop de sel peut nuire à l'appareil cardiovasculaire et provoquer ou favoriser la rétention d'eau.

Si l'apport en liquide n'est pas suffisant, le corps stocke de l'eau en supplément. Il est donc recommandé à tout(e) patient(e) souffrant d'œdèmes de boire chaque jour au moins 2 à 3 litres de boissons non sucrées, comme du thé et de l'eau. Mieux vaut cependant éviter le café et les boissons alcoolisées, car ils font davantage travailler le métabolisme.

Conseil nº 5:  soins de la peau

La peau d'un(e) patient(e) souffrant d'œdèmes est doublement sollicitée: d'une part, le flux lymphatique restreint l'évacuation de substances nuisibles et ralentit les défenses immunitaires, et, d'autre part, la compression veineuse entraîne une peau sèche. Afin de renforcer de nouveau la fonction de barrière de la peau et de prévenir inflammations et infections, il faut appliquer sur la peau une lotion hydratante, contenant de l'urée, avant l'enfilage et après le retrait de la compression veineuse.

La Juzo Lymph Lotion par exemple, spécialement conçue pour répondre aux besoins des personnes portant des vêtements de compression, est parfaitement adaptée. La lotion de soin pour la peau est sans conservateur et contient 30 % de lipides et 4 % d'urée, un composant naturel de la peau qui l'aide à retenir l'humidité.

Conseil nº 6: contrôle régulier de la compression

Au début d'un traitement des œdèmes surtout, des variations et modifications apparaissent encore fréquemment. Afin d'assurer un positionnement idéal et une efficacité maximale de la compression veineuse, il convient de la contrôler à intervalles réguliers et de la renouveler en cas de besoin.


Vous pourriez également être intéressé par ceci

Catégories

Souhaitez-vous toujours recevoir les dernières nouveautés par e-mail ? Inscrivez-vous dès maintenant à la newsletter Juzo pour le commerce spécialisé !